Cuisine bistronomique et gastronomique dans un cadre contemporain

Réserver

Le lieu

Art de vivre

Un restaurant unique à Montélimar

Ici, le concept de restaurant est pris dans son sens large, c'est avant tout un art de vivre qui est mis en avant.

Ce lieu réouvert en août 2017, sous le nom originel du « Café de l'Ardèche », est intimement lié à la personnalité de son propriétaire Patrick Quard. Homme cultivé, curieux et passioné d'art, il a souhaité redonner son faste à cette institution montilienne agée de plus de 150 ans.

Il a désiré que l'établissement redevienne avant tout un lieu de vie chaleureux et décontracté, tout en préservant les codes classiques de la restauration. Ainsi l'ambiance, en passant du mobilier, à la musique, aux œuvres d'art accrochées, a été pensée pour favoriser un espace d'échange et de rencontre. Aux beaux jours, dès les premiers rayons de soleil, vous pourrez également profiter de notre terrasse.

Collectionneur intarissable et instinctif, Patrick Quard ouvre son établissement à l'exposition d'œuvres d'arts. Il est à l'écoute des artistes et de leurs envies, afin que le Café de l'Ardèche vive au-delà même de sa fonction première de restaurant.


Un restaurant unique à Montélimar
L'avis de Gault & Millau

L'avis de Gault & Millau

Le confort a un prix, et un style, chez Patrick Quard. Un vaste espace contemporain, des notes de piano jazz, de l'espace : cette institution montilienne, qu'il a reprise en 2017 pour suivre l'histoire familiale, a le charme d'une tradition personnalisée, cultivant un raffinement certain avec son mobilier, sa déco et le style détendu chic du patron. L'assiette est bien contrôlée par le chef Julien Sormani, pas aventureuse mais élégante, sur des exercices classiques comme un gravlax de saumon, agrémenté ici de pieds-bleus et de pomelos, un très bon paleron confit en effiloché avec une sauce syrah, un ananas victoria et vanille de la Réunion. Le client du déjeuner (très bon rapport prix-plaisir du menu à 30 €) ignore peut-être que la carte s'étoffe le soir, mais l'esprit reste bien sûr le même, comme la cave, opulente sur toute la vallée du Rhône, avec des verticales étourdissantes, par exemple sur côte-rôtie (Gangloff, Jamet...), mais aussi «La Syrare» de Gallety, en un choix local important et avisé.

L'avis du Guide MICHELIN

Cadre contemporain (banquettes en cuir gris, mobilier contemporain), tableaux Pop art et jolie collection de peintures de l'artiste Ricardo Santamaria. Dans l'assiette, une cuisine de saison bien tournée à base de produits locaux, comme cette pintade fermière et son jus corsé aux girolles.

Le Café de l'Ardèche vous propose un menu spécial à l'occasion de la Saint Valentin
le 14 février 2023
Réservez dès maintenant votre table.